Galbanum

Galbanum  - Histoires de Parfums

La plante :

Le galbanum (ou férule gommeuse) fait partie de la famille des ombellifères, il s’agit d’une plante herbacée pouvant atteindre un mètre de circonférence. Originaire de la région montagneuse D’Elbourz au nord de l’Iran, le galbanum s’épanouit dans un milieu désertique et montagneux. Plante hermaphrodite, sa floraison s’étend de juillet à septembre, période pendant laquelle on voit apparaître des fleurs en ombrelles jaunes à l’odeur peu avenante.

Dans l’histoire

Le galbanum possède de nombreuses propriétés médicinales (expectorantes, stimulantes, agglunatives etc.) dont les hommes ont su tirer parti très tôt dans l’histoire.

Dès l’époque de l’Égypte antique, ont le retrouve dans quantité d’onguents. En Europe, durant le Moyen-Âge et l’époque moderne, le galbanum est très utilisé dans la fabrication des remèdes.

Quelques exemples :

Confection d’Archigènes.

Du castoréum, du poivre long & noir, du siorax, du spica nard, du costus, du galbanum & de l'opium.

Du safran. Du miel écumé cuit en consistance d’électuaire mou.

Faites-en un opiat.

Il est propre à abattre & à apaiser les vapeurs hystériques ; on s'en sert pour calmer la toux pour arrêter le crachement de sang, les cours de ventre, pour résister à la corruption, pour exciter le sommeil :

La dose en est depuis demi-scrupule jusqu'à une dragme.

Pharmacopée universelle, (1684)

Émulsion de Galbanum

Ingrédients : Galbanum, sec pulvérisé, 32 grammes. Eau, 1 litre.

Préparation : Divisez le galbanum avec un peu d'eau par trituration ; ajoutez l'eau peu à peu ; décantez ; recommencez la trituration autant de fois qu'il est nécessaire, afin que l’émulsion soit homogène.

Posologie : 2 à 3 tasses par jour.

Soigne : Angine striduleuse ; Asthme humide ; Bronchite chronique ; Bronchorrhée ; Chlorose ; Coliques flatulentes ; Constipation ; Coqueluche ; Cystite Chronique ; Dysménorrhée ; Hypocondrie ; Hystérie ; Spasme ; Toux spasmodique.

Traité des propriétés des plantes médicales les plus efficaces pour le maintient et le rétablissement de la santé (1886)


En parfumerie

La récolte du galbanum se fait par incision de la racine d’où s’extrait un liquide laiteux très odorant que l’on traite soit par distillation pour obtenir de l’essence soit par extraction au solvant organique pour obtenir des résinoïdes de couleur foncé et à l’odeur verte, terreuse et boisée.

En parfumerie le galbanum permet de recréer des notes florales mais sa principale utilisation est de donner une note verte au parfum. Le parfumeur doit cependant l’utiliser avec une grande précision ; en trop grande quantité dans une formule, le galbanum étouffe rapidement les autres notes du parfum.

Les nombreuses facettes olfactives du Galbanum, - vertes, boisées, balsamiques, animales, herbacées, boisées - permettent au parfumeur de l’utiliser de différentes manières : en jouant sur le côté vert de la note, le galbanum apporte fraîcheur et dynamisme au parfum, en jouant sur le côté terreux il produit une note boisée intense. 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés